Solidarité avec l'Ecosse

Il y a quelques mois, une amie aux Etats-Unis m’a demandé ce qu’elle pourrait faire pour aider la cause de l’indépendance de l’Ecosse. « Pas beaucoup », était ma réponse, avant d’expliquer que c’était un débat à ouvrier en Ecosse. Cependant, cela n’est pas le point de vue  du gouvernement du Royaume-Uni, bien que [David] Cameron proteste qu’il ne peut pas entrer dans le débat avec Alex Salmond car il n’aura pas le vote en septembre. Mais il s'avère que mon amie peut quand même faire quelque chose.

En janvier, le Sunday Herald a publié que le ministère des affaires étrangères du Royaume-Uni était à la tête d'une campagne pour assurer le soutiens pour Better Together à l’étranger. [Ministre des affaires étrangères, William] Hague voudrait vous écouter si vous avez de mauvaises choses à dire sur l’indépendance de l’Ecosse. Selon le Herald, le ministère des affaires étrangères vient de prendre contact les gouvernements de la Chine, la Russie, la Nouvelle-Zélande, l’Australie, le Canada et les vingt-huit pays de l’Union européenne à la recherche désespérée d’un viagra pour soutenir leur piètre « projet de peur » :

Read more...

Contact us on: This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.